02/03/2018

À l’est de Saint-Raphaël (83), le groupe Eiffage a mis en service les nouvelles installations de traitement de la carrière des Grands Caous, commandées à Comec-Binder en remplacement d’une ancienne unité qui est à démonter pour accéder à la partie du gisement de porphyre restant à exploiter.

La nouvelle unité, constituée de trois bâtiments alignés en fond de fosse et d’un poste de chargement des camions, a nécessité un investissement de 12 M€, comprenant aussi un groupe mobile d’une centaine de tonnes au primaire (LT130), qui sera complété d’ici 2 ans par un convoyeur mobile de liaison Lokolink.

Plus souple que la précédente, la nouvelle usine est capable de livrer des gravillons de qualité qui sont plus propres, et surtout plus réguliers en d/D, avec la possibilité d’effectuer des recompositions à la demande, y compris en graves. A lire dans mines & carrières.

 Les nouvelles installations de traitement de la carrière des Grands Caous à la cote +18 NGF.
© MC. Les nouvelles installations de traitement de la carrière des Grands Caous à la cote +18 NGF. L’exploitant avait une contrainte de place l’obligeant à réserver une plateforme étroite de 90 m de large sur 200 m de long avec les stocks déportés sur un côté. L’ensemble présente trois bâtiments de 19 m de haut, le premier pour le broyage, le deuxième abritant la première partie de la criblerie (crible primaire, crible secondaire et le premier crible tertiaire), et le deuxième avec le dernier crible tertiaire. Les box de stockage créent la séparation des flux entre le secteur de la carrière d’un côté et, de l’autre, le chargement client avec les engins.

 

Toutes les actualités

Actualités

Le premier tombereau électrique est en fonctionnement chez Vigier Ciment
La grève des trains pénalise les carrières
Extension du port de Monaco : Eurovia livre 1,5 Mt de matériaux en 60 mois

Groupes de travail