Journée technique

La reconversion du bassin houiller lorrain (Moselle)

District Grand Est
Mardi 03 mai 2022

Version pdf de la journée Carrière de Merlebach (57) et le terril Sainte-Fontaine
© D.R.

Depuis la fin de l’exploitation du charbon en 2003, d’importants dispositifs de surveillance des sites ainsi que des travaux de réhabilitation ont été mis en place pour assurer une reconversion maîtrisée du bassin houiller.

Les terrils constituaient le mode le plus courant de stockage des rejets miniers : des schistes provenant du triage du charbon dans les lavoirs ainsi que des roches remontées du fond (stériles) en raison des opérations de creusement de galeries. Le premier terril de schiste a été créé au milieu du 19ème siècle à Sainte-Fontaine (57). Ce terril, dont une partie a été réaménagée, représente un volume d’environ 40 millions de m3 (1400 m de longueur, 730 m de largeur et 100 m de hauteur au point le plus élevé). Il occupe une surface de 43,5 ha. On y trouve du schiste noir qui après oxydation se transforme en schiste rouge, lequel est utilisé, entre autres, pour différents aménagements sportifs ou paysagers. Implantée sur ce terril à Freyming-Merlebach, l’entreprise Solodet (filiale d’Eurovia) exploite ce schiste, dont Surchiste est titulaire de l’arrêté préfectoral d’exploitation, et le transforme en matériaux pour les travaux publics.

L’exploitation du fond nécessitait d’énormes quantités de sable pour le remblayage hydraulique des vides créés dans les veines en semi-dressants et en dressants. Plusieurs carrières ont ainsi été ouvertes dans les importants gisements de grès vosgien en formation. La carrière de Merlebach, exploitée industriellement de 1920 à 2001, a fourni 124 millions de m3 de sable gréseux envoyés au fond. Dans cette cuvette large de 850 m et longue de 4 km, le réaménagement a débuté en 2001. Côté ouest, le terrassement s’est achevé en 2004. Au total, 1,6 million de m3 de matériaux ont été déplacés. Les travaux d’arasement ont généré 565 000 m3 de déblais qui ont servi au remblayage du fond de la carrière et à la confection d’une butée pour limiter le recul de la falaise. Dans la partie est, les travaux engagés en 2004 ont sécurisé les falaises dont le dénivelé peut atteindre une centaine de mètres.


Programme

09 h 00 - Accueil des particpants
09 h 15 - Présentations du site : historique, organisation, installation et réaménagement, par Benjamin Garrant, directeur de Solodet et des sablières de la Meurthe
09 h 45 - Visite de l’exploitation et des installations
10 h 30 - Présentation des travaux de réaménagement du site, par Anne Vincent, présidente de Mica-Environnement
12 h 30 - Déjeuner au restaurant
14 h 00 - Présentation des activités après-mine, par Nicolas Koeberle, directeur de l’Utam-Est du BRGM, suivie de la visite du musée Wendel
18 h 00 - Fin de la visite


Le nombre de visiteurs étant limité, les inscriptions seront prises en compte dans l’ordre d’arrivée. Aucune inscription ne sera acceptée sur place. Date limite d’inscription : 27 avril 2022. Prévoir impérativement : bottes ou chaussures de sécurité, gilet de sécurité, casque. Les règles sanitaires en vigueur seront appliquées.

Espace personnel

Actualités

Amigéo, le Mooc d’introduction à la microscopie des géomatériaux
Des carrières à découvrir lors des journées européennes du patrimoine
Save the Date - Journée annuelle de l'Industrie Extractive
PME de la construction, inscrivez-vous dans un écosystème favorable à l’innovation
L’Institut Mines-Télécom d’Alès lance un Mooc « Ressources minérales et transitions »

Restez informés

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



Connexion