m&c 209 - décembre 2013
Lire l'article en .pdf

 

L’origine de cette exploitation remonte à 1840 où un moulin à farine a été reconverti pour broyer du minerai de talc. Depuis, le site de Trimouns a été développé pour devenir le plus grand site d’exploitation de talc au monde. Imerys Talc, qui l’a acquis en 2011, revendique la place de premier producteur au monde avec la fourniture de 15 % de la production à partir de 9 exploitations et de 15 usines de transformation. Mais Luzenac reste unique.

Le district Sud-Ouest de la Société de l’industrie minérale (Sim) a organisé le 18 octobre une journée technique en Ariège, à la carrière de Trimouns et à l’usine de Luzenac du groupe Imerys.

La Sim visite périodiquement cette exploitation avec, à chaque fois, le même succès. Les participants viennent nombreux, et de loin. Il faut reconnaître que tous les facteurs d’intérêt sont réunis pour la profession.

Un gisement d’importance mondiale qui a permis le développement d’un grand site à ciel ouvert dans un site magnifique à 1 700 mètres d’altitude, dans les Pyrénées. Une histoire industrielle remontant au XIXe siècle, ponctuée de sauts technologiques et de développement des usages du talc grâce à une forte activité de recherche et de développement. Des procédés minéralurgiques performants : tri optique, micronisation. Et un accueil attentif et chaleureux.

Après une présentation détaillée en salle et une visite de la carrière sous un beau soleil d’automne, les quarante participants ont partagé avec les responsables techniques d’Imerys talc Luzenac France discussions et buffet face à la ligne de sommets, des Pyrénées-Orientales à l’Ariège, de l’Andorre à la Catalogne. À l’usine, la visite a donné l’occasion de voir les ateliers de séchage, de broyage, de micronisation et de conditionnement.

Cette journée a mis en contact exploitants de carrières, producteurs de minéraux industriels, fournisseurs d’équipements ou de services, institutionnels, enseignants, et retraités actifs, un échantillon représentatif des membres la Sim, avec une superbe exploitation et ceux qui la font vivre. Nous les remercions.

Yannick Le Mailloux District Sud-Ouest, Sim

 

La carrière de Trimouns en quelques mots

• La carrière emploie 120 personnes dont une cinquantaine de saisonniers (de mi-avril à début novembre). La veine de talc est exploitée sur 1,5 km de long, et la puissance du gisement varie de 30 à 100 mètres. Le taux de découverte est d’une dizaine de tonnes de stériles pour une tonne de minerai.
• La découverture est réalisée par une foreuse D25 KS, puis avec une pelle rétro Liebherr 994B, le roulage étant assuré par quatre tombereaux rigides Komatsu HD 985 de 105 tonnes métriques, et un tombereau Cat 977 de 95 tonnes métriques.
• L’extraction sélective du talc est effectuée par des pelles en butte de 20 tonnes, avec 3 ou 4 piles de minerais par front. L’échantillonnage des piles sert à l’affectation de dix qualités de minerai avant le stockage.
• Le téléphérique qui alimente l’usine descend 180 tonnes de minerai à l’heure. Au sein de cette usine, le tri optique traite 50 % du minerai, avec des trieurs par caméras couleur qui récupèrent 70 à 90 % du minerai blanc.
• L’usine de Luzenac emploie 162 personnes. En 2012, 360 000 tonnes de talc ont été vendues, ce qui représente 10 minerais, 53 produits de base et 120 produits marchands.
• Les produits sont livrés à 70 % par la route, à 21 % par le rail et à 9 % par bateaux.
• Trois centrales hydroélectriques en Ariège fournissent l’électricité, et 800 MWh sont produits par le téléphérique qui fonctionne en génératrice.
• Pour sécher le minerai avec les 5 fours, le gaz naturel fournit 2 à 3 MW par brûleur, et l’humidité du talc est réduite de 5 à 1 % avant le broyage.
• Pour Imerys Talc Luzenac France, la sécurité est un objectif majeur qui représente 60 % des formations.

Espace personnel

Actualités

L’Unicem PACA-Corse inaugure de nouveaux locaux
TELT : valorisation des matériaux inertes provenant du creusement du tunnel de base
PME de la construction, inscrivez-vous dans un écosystème favorable à l’innovation

Restez informés

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



Connexion