Céramiques composites à particules, cas du frittage-réaction

Prix membres 25,60 €
Prix 32,00 €

Les céramiques sont fragiles et présentent une ténacité peu élevée comparée à celle des métaux. On peut les renforcer par dispersion d'une seconde phase céramique, de fibres longues ou courtes (ou de whiskers), de plaquettes…
Nous nous intéressons ici au cas des composites céramiques à particules ou à dispersoïdes. De nombreux cas sont décrits dans cet ouvrage : renforcement obtenu par dispersion de zircone dans une matrice céramique, mécanismes de renforcement, microfissuration, transformation de phase induite sous contrainte…, matériau alumine-zircone, ainsi qu'un modèle du frittage réactionnel à l'état solide.

Egalement traités, la réaction alumine-nitrure d'aluminium conduisant au composite alumine-oxynitrure d'aluminium et le système nitrure d'aluminium-dioxyde de titane, qui produit un matériau alumine-nitrure de titane. Le lecteur notera que ces techniques d'élaboration sont utilisées couramment ou transposables dans l'industrie, d'où l'intérêt économique de ces céramiques.

Cet ouvrage s'adresse aux étudiants de 2e et 3e cycles, aux élèves ingénieurs, aux ingénieurs et techniciens.

Année : 1992

ISBN : 978-2-904845-12-3

Actualités

Le premier tombereau électrique est en fonctionnement chez Vigier Ciment
La grève des trains pénalise les carrières
Extension du port de Monaco : Eurovia livre 1,5 Mt de matériaux en 60 mois

Groupes de travail