Visite culturelle 2 - 1932 : la Villa Cavrois et la Piscine de Roubaix !

Prix 100,00 €


Jeudi 21 octobre
9 h 30 - 18 h 00

Rendez-vous : Grand Palais

La ville de Lille a été renouvelée à la fin des trente glorieuses sous l’impulsion de Pierre Mauroy, maire de 1973 à 2001. L’arrivée du TGV et les liaisons internationales en ont fait la capitale du Nord de la France, ouverte vers la Grande-Bretagne, la Belgique, les Pays-Bas, etc.

Proche de la gare Lille-Flandres (XIXe siècle), l’église Saint-Maurice se singularise par son style gothique flamboyant. À l’intérieur, une exposition relate les débuts de la commune de Lille. Le nom, L’isle, correspond à une petite île, au confluent de plusieurs rivières dont la Deûle et la rivière de Fives, ou Becquerel. La motte castrale du seigneur était érigée à proximité sur un petit sommet. Celui-ci supporte la cathédrale Notre-Dame de la Treille, de style gothique mais construite au XIXe siècle. Point remarquable, la façade de 1999 est un voile de marbre translucide qui laisse entrer le soleil l’après-midi.

Suite à la conquête de la ville par Louis XIV en 1667, la ville fut étendue vers le nord. C’est l’essentiel du quartier maintenant appelé le Vieux Lille. Vauban fit construire une énorme forteresse, entourée par deux bras de la Deûle.

La ville compte nombre de monuments intéressants. Autour de la Grand’place Général de Gaulle, la vieille bourse de commerce, la chambre de commerce du XIXe et son beffroi, l’opéra. L’hospice Comtesse, fondé en 1237 par Jeanne de Constantinople, comtesse de Flandre, abrite un très intéressant musée d’ethnographie et de folklore. Mentionnons le Palais des Beaux-Arts, le deuxième musée de France après le Louvre et son importante collection de tableaux, ainsi que les plans-reliefs de quinze villes fortifiées par Vauban. La maison natale de Charles de Gaulle présente un double intérêt historique : le métier des grands-parents maternels et le personnage historique.

Espace personnel

Actualités

Cigéo : ouverture de l’enquête publique sur le projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure
Matière grise ?

Restez informés

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



Connexion