Jeudi 21 octobre
Ateliers 3, 4, 5 et 6

Prix membres 115 €
Prix 185,00 €


8 h 30
Atelier technique 3

Le dialogue territorial avec les parties prenantes des projets

Aujourd’hui, il n’est pas de projets économiques ou d’infrastructures qui ne suscitent de controverses. L’industrie minérale (mines, carrières ou recyclage) n’y échappe pas, ce pendant la phase d’élaboration et l’instruction administrative du projet. Le débat territorial qui s’engage alors conditionne l’avènement du projet, autant que l’issue du processus d’instruction. Ainsi, il arrive qu’un projet régulièrement autorisé ne voit pas le jour ou ne se poursuive pas, faute d’un consensus suffisant.


8 h 30
Atelier technique 4

Valoriser les résidus et coproduits : la fin du stockage sur site

Dans certains secteurs d’activité, il est courant de stocker, de manière durable, les déchets d’excavation ou les résidus de production sur site. C’est le cas par exemple de l’industrie minière, de l’industrie de transformation des produits minéraux, des carrières ou des travaux publics. Les déchets sont alors stockés dans un lieu dédié soumis à des contraintes réglementaires. Les enjeux économiques, environnementaux et sociétaux de ces stockages poussent de plus en plus de sociétés à tracer, limiter et valoriser ces stocks.

Remise des Prix jeunes de la Sim


14 h 00
Atelier technique 5

Techniques de broyage et de séparations physiques innovantes dans l’industrie minérale

La diminution des ressources primaires et l’augmentation en contrepartie des ressources secondaires issues du recyclage créent de nouveaux challenges pour valoriser les matériaux et les exploiter économiquement. La minéralurgie s’adapte en permanence à cette problématique grâce aux développements de technologies nouvelles ou adaptées pour satisfaire les besoins ainsi créés.


14 h 00
Atelier technique 6

Résilience de l’industrie minérale après la crise sanitaire

L’organisation de la production et les marchés des matières premières minérales ont été bousculés par la longue pandémie de Covid-19. Le prix des matières premières n’étant plus le seul élément décisif, les professionnels de l’industrie minérale ont cherché des solutions. Et ils en ont trouvé. Tout comme les administrations et les diverses instances dirigeantes, ils se sont adaptés et ont dû tirer les leçons de cette nouvelle “normalité”.

Espace personnel

Actualités

Cigéo : ouverture de l’enquête publique sur le projet d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure
Matière grise ?

Restez informés

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire



Connexion